Faire en sorte que son chien arrête d’aboyer : les solutions

Si votre chien adopte ce comportement depuis longtemps, il lui faudra de temps pour changer cette mauvaise habitude qui peut nuire à la tranquillité du voisinage. Toutefois, il existe quelques techniques qui peuvent vous aider à empêcher votre chien d’aboyer.

Bien que la plupart d’entre elles puissent réussir, vous ne devrez pas vous attendre à des résultats du jour au lendemain. Il s’agit de processus qui nécessitent un temps d’adaptation.

Démotiver son chien à l’aboiement

Votre chien peut arrêter d’aboyer en recevant une récompense lorsqu’il le fait. S’il n’est pas récompensé, il le ferait toujours. Comme solution alternative, vous pouvez aussi utiliser un boitier anti-aboiement ou un collier anti-aboiement.

Dans certains cas, votre chien est attiré par quelque chose, ce qui le fait aboyer. Découvrez ce que c’est et retirez-le. Ne donnez pas à votre chien la possibilité de continuer à aboyer.

Si votre chien aboie sur des personnes ou des animaux qui passent devant la fenêtre, gérez son comportement indésirable en fermant les rideaux, en mettant votre chien dans une autre pièce ou en posant à côté de lui un boitier anti-aboiement.

S’il aboie après les passants lorsqu’ils sont dans la cour, faites-les entrer dans la maison. Ne laissez pas votre chien dehors sans surveillance si ses aboiements effraient les gens.

Ignorer les aboiements

Si vous pensez que votre chien aboie pour attirer votre attention, ignorez-le aussi longtemps qu’il le faudra pour qu’il s’arrête enfin. Votre attention le pousse à faire du bruit. Lorsqu’il se calme enfin, donnez-lui une friandise en guise de récompense

Pour que cette méthode fonctionne, vous devrez être patient. S’il aboie pendant une heure et que vous êtes finalement frustré que vous lui criiez de se taire, la prochaine fois, il aboiera probablement plus longtemps. La raison est qu’il est conscient que s’il aboie assez longtemps, vous lui accorderez de l’attention.

Désensibiliser son chien aux stimuli

Habituer progressivement votre chien à tout ce qui le pousse à aboyer. Commencez par l’en éloigner suffisamment pour susciter son indifférence. Donnez-lui des friandises en guise de récompense. Ensuite, rapprochez le stimulus de quelques mètres pour commencer et récompensez-le pour le changement de comportement. Faites disparaître le stimulus et arrêtez de lui donner des friandises. Ainsi, vous inculquerez à votre chien que l’apparition du stimulus lui permet d’obtenir une récompense.

Fatiguer son chien

Assurez-vous que votre chien soit physiquement actif chaque jour. Un chien fatigué est un bon chien qui est moins susceptible d’aboyer par ennui ou par frustration. En fonction de sa race, de son âge et de son état de santé, votre chien peut nécessiter plusieurs longues promenades ainsi que des exercices comme poursuivre un ballon ou jouer avec des jouets interactifs.

Faire appel à un comportementaliste ou un éducateur certifié

Envisagez de contacter un éducateur ou un comportementaliste certifié pour obtenir de l’aide si les cas qui suivent se présentent :

  • votre chien aboie de manière réactive face à des inconnus, à des membres de la famille ou à d’autres chiens ;
  • les techniques ci-dessus ne donnent aucun résultat.<
/li>